Fin du réseau cuivre : la fibre, seul maître à bord !

5 juillet 2022

L’arrêt définitif du cuivre et de l’ADSL d’ici 2030

fin du cuivre CELESTE

Avec la fin du réseau cuivre, les entreprises doivent se préparer à migrer vers la fibre optique.

70 % de foyers et d’entreprises en France sont aujourd’hui couverts par la fibre optique selon les derniers chiffres de l’Arcep* ! Le réseau historique en cuivre est une technologie en voie d’extinction et la phase de sa fermeture définitive se fera graduellement entre 2026 à 2030. Après l’arrêt progressif du RTC, celui de la boucle locale du réseau cuivre, c’est maintenant au tour de l’ADSL de tirer sa révérence. Si votre entreprise n’est toujours pas équipée d’une liaison fibre, il est temps d’envisager votre migration vers cette nouvelle technologie. Les opérateurs télécoms dont CELESTE rendront graduellement le passage à la fibre plus serein. Et ce, en rendant les solutions innovantes accessibles aux entreprises pour les accompagner dans leur transition numérique.

 

Le RTC, le réseau cuivre, et l’ADSL tirent leur révérence

La famille du cuivre s’éteint ! Une fois le Réseau Téléphonique Commuté (RTC) complètement fermé, le réseau cuivre et l’ADSL devront eux aussi tirer leur révérence dans un proche avenir. En effet, à partir de 2026, le réseau cuivre s’éteindra petit à petit jusqu’à une disparition totale en 2030. Et cela, en même temps que l’ADSL. La fibre optique deviendra, de facto, le service d’accès à Internet de référence. « Aujourd’hui, il y a dix fois plus de lignes en cuivre qu’en fibre installées dans les entreprises et elles devront toutes être remplacées ! », explique Nicolas Aubé, le PDG de CELESTE.

 

Le cuivre : une technologie obsolète et coûteuse

Bien que le réseau cuivre ait des avantages considérables, il est plus coûteux à entretenir. De plus, il devient obsolète pour répondre aux usages intensifs des entreprises qui deviennent progressivement gourmands en bande passante. Il faudra donc remplacer les lignes analogiques, les liaisons ADSL, SDSL, VDSL et les services qui reposent sur le cuivre. Les opérateurs télécoms préparent tout un chantier pour accompagner les entreprises tout le long de cette migration vers la fibre.

 

Le passage à la fibre : mieux vaut prévenir que guérir  !

Avec la fermeture commerciale du réseau cuivre à partir de 2026, les entreprises doivent envisager dès maintenant leur passage à la fibre. Pour faire face aux enjeux du numérique, il est important pour les entreprises d’anticiper l’impact de la digitalisation. Pour cela, il est conseillé de revoir leur business model. C’est un moyen pour que les professionnels restent compétitifs sur le marché et maintiennent une croissance exponentielle sur la durée. En effet, passer du Haut Débit au Très Haut Débit permet de booster à la fois la performance, la productivité et par la suite, le chiffre d’affaires de votre business.

Par ailleurs, les opérateurs télécom, pour leur part, mettent les bouchées doubles pour justement accompagner les professionnels dans cette étape majeure et leur fournir des technologies innovantes et adaptées à leurs usages d’entreprise à commencer par la fibre optique. Celle-ci est considérée comme la technologie la plus performante et récente parmi les services d’accès à Internet : bande passante quasi-illimitée, débits symétriques et garantis plus élevés, téléchargement rapide de fichiers volumineux, hébergement de données en datacenters, compatibilité avec le cloud…).

 

Une migration numérique en trois étapes

Selon Nicolas Aubé, la transition numérique se passe en trois étapes, « Cette révolution numérique se fait en trois étapes, à commencer par le passage à la fibre, puis la communication unifiée et le cloud. Et nous voulons être aux côtés des entreprises pour les accompagner dans cette transition en leur fournissant les dernières technologies qui s’adaptent à leurs besoins et que tous puissent bénéficier du Très Haut Débit ! », déclare-t-il. Et même si la fermeture commerciale du réseau cuivre débutera en 2026, certains opérateurs télécoms comme CELESTE, préfèrent démocratiser la fibre dès maintenant afin de donner plus de temps aux entreprises d’accepter cette réalité et de prendre leurs dispositions.

Par ailleurs, la migration vers la fibre veut également dire qu’il est intéressant par la suite, d’envisager de souscrire à des services de communication unifiée (téléphonie sur IP / Convergence fixe et mobile), et de cloud pour l’externalisation de données sensibles dans les datacenters afin de réussir sa transformation digitale.

 

Des offres fibre adaptées à tous avec optimisation de coûts !

La fibre optique a été longtemps perçue comme une technologie destinée aux grandes entreprises par rapport à ses offres et son coût. Cependant avec l’arrêt du réseau historique et des solutions xDSL, les opérateurs télécoms ont décidé de revoir leurs offres afin de les étendre et l’adapter à toutes typologies d’entreprise à des tarifs avantageux. Il faut savoir que, dépendant des usages du quotidien et de la criticité des opérations, il existe plusieurs options de solutions Internet fibre adaptées pour répondre aux besoins des clients, (FTTO, FTTH, FTTE, Fibre Access…) que ce soit en connexion principale ou de secours.

Le réseau en propre de l’opérateur fait d’ailleurs plus de 10 000 km répartis sur toute la France et 95 % des entreprises françaises de 10 salariés y sont éligibles. De plus, ce réseau est aussi mis à la disposition des clients opérateurs (Wholesale) qui souhaitent eux aussi fibrer leurs clients avant la fin définitif du cuivre !

 

Le passage à la fibre toujours appréhendé par des professionnels !

Restructuration d’entreprise, nouvelles façons de travailler, des applications numériques plus avancées à maîtriser, formations aux nouveaux outils digitaux, télétravail, nomadisme… Autant de points d’interrogation qui freinent certaines entreprises dans leur passage à la fibre. Pour y répondre, CELESTE propose un service client et un service commercial dédiés à toutes les entreprises qui souhaitent souscrire à une solution fibre, et ce, tout au long de leurs contrats.

Accompagner les entreprises lors de cette étape cruciale est une priorité pour l’opérateur qui a à cœur d’aider les professionnels à franchir le cap en faisant de cette migration, un changement simple et serein.

Plus de temps à perdre, souscrivez-vous à la fibre CELESTE !

⇒ En savoir plus sur la fibre optique CELESTE

* L’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (Arcep).

A propos de CELESTE :

CELESTE est un opérateur pour les entreprises en France, spécialisé dans la fibre optique et les solutions réseaux innovantes et écologiques. La société créée en 2001 propose des services d'accès à Internet, d'interconnexion de sites ou de téléphonie. Elle s'adresse aussi bien aux PME qu'aux grandes entreprises ainsi qu'aux collectivités. CELESTE équipe plus de 16 000 établissements clients. Elle dispose de son propre réseau national exploitant plus de 10000 km de fibre optique déployés à travers la France et offre également des solutions d'hébergement et de cloud grâce à ses datacenters certifiés ISO 27001 et pour l’Hébergement de Données de Santé – HDS. Elle est également présente en Suisse grâce à sa filiale VTX.

Plus d’informations sur : www.celeste.fr / eligibilite.celeste.fr

Découvrez nos derniers articles de cette catégorie

Intéressé par la fibre dédiée ?

Découvrez nos solutions sur mesure pour booster votre performance et votre activité selon votre typologie d’entreprise

Contactez un expert
01 70 17 60 20
Aller au contenu principal