CELESTE crée le Centre d’Information sur l’Arrêt du Cuivre en Entreprise

Communique de presse

La fin du réseau téléphonique en cuivre représentera un coût caché de 15 milliards d’euros pour les entreprises

Champs-sur-Marne, le 24 avril 2023

CELESTE, l’opérateur fibre, cloud et cybersécurité pour les entreprises à la croissance la plus rapide de France, alerte sur la sous-estimation des conséquences de la fin du réseau cuivre pour les entreprises en créant un site internet d’information dédié et un pack ‘’Diagnostic – Conseil – Migration Fibre’’.

 Dès 2023, le réseau français de cuivre, vieillissant et énergivore, commencera à disparaître au profit de la fibre. Ainsi en a décidé en 2019 l’opérateur historique qui exploite le réseau. Plus de 4 millions d’entreprises et 10 millions de lignes au total sont concernées. En théorie, c’est une formidable opportunité. En pratique, cela risque de tourner au cauchemar pour des centaines de milliers d’entreprises.

 Ce démantèlement progressif débute dès 2023 et 2024, d’abord par vagues de quelques dizaines ou centaines de milliers de lignes, puis, à partir de 2025, par plaques de 2 à 4 millions.

 Le problème ? Les entreprises concernées par ce démantèlement devront déterminer et procéder aux raccordements de leurs équipements à la fibre en remplacement de l’ADSL, sans aucune assistance (dimensionnement du réseau, choix de l’opérateur fibre etc.)

 Les 360.000 PME employant de 11 à 250 personnes ont en moyenne 5 lignes de cuivre ; les Entreprises de Taille Intermédiaire 10 et plus, sans parler des Grandes Entreprises. On parle là des différents bâtiments d’un site mais aussi du raccordement des ascenseurs pour l’appel des secours, des machines à affranchir, des interphones raccordés au téléphone, etc.

Remplacer l’ensemble des raccordements va donc s’avérer extrêmement coûteux. On peut estimer les dépenses impliquées par ces bouleversements à 15 milliards d’euros pour les entreprises, soit environ 1.500 euros par ligne et donc jusqu’à plusieurs dizaines de milliers d’euros pour les plus grosses entreprises, sans compter la nécessité de planifier et d’organiser la transition.

 CELESTE a donc décidé de se mettre en ordre de bataille pour permettre aux entreprises d’anticiper, de s’organiser et ainsi de profiter au mieux, le moment venu, de la fantastique opportunité que doivent constituer la fibre optique et le très haut débit :

  • En créant en ligne et au téléphone le Centre d’Information sur l’Arrêt du Cuivre en Entreprise ;
  • En créant un pack « Diagnostic – Conseil – Migration Fibre ».

 Le Centre d’Information sur l’Arrêt du Cuivre en Entreprise met à disposition des entreprises un service complet :

  • Un outil permettant de savoir à quelle date son entreprise sera concernée en fonction de sa zone géographique ;
  • Des experts disponibles par téléphone pour répondre à toutes les questions ;
  • Des informations sur la fibre optique et ses avantages de rapidité, fiabilité et productivité ;
  • Un diagnostic concernant l’infrastructure existante au sein de l’entreprise (lignes analogiques, Numeris, ADSL, SDSL…) pour déterminer le nombre de lignes utilisées et proposer la réponse adaptée ;
  • Des conseils pour choisir la bonne solution (fibre dédiée, fibre mutualisée, migration de ligne analogique, 4G ou 5G, faisceau hertzien, connexion satellitaire…).

 Centre d’Information sur l’Arrêt du Cuivre en Entreprise est accessible à l’URL suivante : arretducuivre.fr.

 Par ailleurs, sur simple demande, sur la base du diagnostic effectué en ligne et après un échange téléphonique, une équipe de CELESTE engagera sur site le pack « Diagnostic – Conseil – Migration Fibre » qui consistera à mettre en œuvre opérationnelle et au moindre coût la solution retenue.

« Chez CELESTE, nous sommes conscients de l’importance du passage à la fibre, il en va de la compétitivité des entreprises françaises dans un monde toujours plus numérique où la vitesse et la qualité de connexion sont primordiales pour la productivité et les usages tels que le développement du télétravail, la montée en puissance de la vidéo, la dématérialisation et l’accélération du e-commerce. C’est bien pourquoi il faut réussir cette transition. Aujourd’hui, les entreprises ne sont pas prêtes, il faut donc impérativement les accompagner avec un service sur mesure et une information adaptée. C’est ce que nous faisons aujourd’hui. »

déclare Nicolas Aubé, Président et fondateur de CELESTE.

A propos de CELESTE :

CELESTE est un opérateur fibre et cloud pour les entreprises, le premier pure player B2B doté de son infrastructure en propre, avec plus de 10 000 km de réseau en boucle locale en France et en Suisse, et 3 datacenters certifiés ISO 27001 et Hébergement de Données de Santé (HDS). CELESTE propose une offre souveraine et l’expertise de ses 700 collaborateurs et collaboratrices pour un service à la qualité reconnue. CELESTE est au plus près de ses 20 000 clients grâce à ses 12 agences régionales. L’opérateur déploie une technologie en constante évolution alliant fibre optique, cloud et cybersécurité. CELESTE est présent en Suisse grâce à sa filiale VTX.

Plus d’informations sur : www.celeste.fr/eligibilite.celeste.fr

Découvrez nos dern