FAQ et replay du Webinar « La Fibre Optique Entreprise en toute transparence »

19 novembre 2020

Retrouvez la foire aux questions concernant notre Webinar :
« La Fibre Optique Entreprise en toute transparence »
du 17 novembre 2020 animé par :

Responsable commerciale B2B

Amine Hadjadj,

Responsable Commercial

Directeur CELESTE fibre

Cyril Cros,

Directeur Fibre

Journaliste

Jérôme Bouteiller,

Journaliste

1.  Avez-vous des offres type point à point ? (par exemple en LAN to LAN) ?

Cyril Cros – Nous avons ces offres au catalogue. D’un point de vue technique, nous proposons de la Fibre Optique Noire (FON) et le Client pourra venir l’éclairer à sa convenance. Nous proposons également du LAN TO LAN entre 2 sites : nous fibrons ces sites et nous fournissons un circuit, sans limite géographique à travers toute la France grâce au backbone CELESTE qui permet de ne pas passer par le réseau WAN.

2. Est-ce que CELESTE intervient aussi sur backbone fibre au sein du réseau local du client ?

 

Cyril Cros – Il faut distinguer le backbone LAN (un ensemble de switchs à l’intérieur de l’entreprise) sur lequel nous n’intervenons pas, et le WAN (après le firewall du Client) : c’est là où nous intervenons. Nous sommes un Opérateur avec 6000 km de notre propre réseau fibre, construit en interne. C’est la colonne vertébrale du réseau CELESTE et il arrose plus de 200 POP (points de présence), avec nos propres shelter. Même l’électricité est gérée par notre équipe réseau sur place. Nous sommes opérateurs de cette infrastructure et aménageurs du territoire au niveau national. Nous apportons chez le Client des brins de fibre optique à travers un câble et pouvons positionner nos routeurs qui font la liaison avec l’infrastructure client. C’est ici que nous interconnectons le LAN du Client – son firewall avec notre WAN.

3. Quelle bande passante max peut être délivrée par l’offre CELESTE ? Qu’en est-il si le Customer Premises Equipement doit être placé au cœur d’un réseau optique multimode ?

Amine Hadjadj – Les premiers débits commencent à 10 mégas, et jusqu’à 10 gigas. Il y a plusieurs disponibilités techniques, mais grâce à la fibre optique nous n’avons pas peur de l’erreur : lorsqu’on met en place un lien fibre, on met en fait de la capacité qui va jusqu’à 10 gigas pour anticiper l’évolution et les besoins futurs d’une entreprise. Si les besoins du Client évoluent, les équipements et le réseau sont déjà en place pour augmenter et suivre l’augmentation de la bande passante du client. Cette manipulation prend quelques jours seulement ! Nous suivons les besoins de notre base Clientèle : si demain ces besoins sont de 100 gigas par Client, nous nous adapterons !

4. Comment connaître le planning de déploiement de la fibre optique dans mon département (Vernon 27200) ? La fibre est installée pour du particulier à 100m à vol d’oiseau de nos bureaux mais nous entreprise nous n’y avons pas accès.

Amine Hadjadj – Vous pouvez contacter les équipes CELESTE qui effectueront le test pour vous, ou plus simplement sur notre site internet. Nous avons développé en 2019 un outil qui sans identification préalable vous permet de tester votre éligibilité. Grâce à plusieurs indicateurs vous saurez si vous pourrez obtenir de la fibre optique, de la 4G, du double parcours… Simplement avec une adresse postale ! Ne pas être éligible à la FTTH, cela ne signifie pas que vous ne serez pas éligible à la FTTO, fibre dédiée pour les entreprises. Ces réseaux ne sont pas les mêmes et déployés donc de manière différente.

5. La Fibre est-elle compatible avec les standards Numéris Alcatel ? Quel standard acheter ?

 Amine Hadjadj – Sur la partie téléphonie IP TRUNK, nous venons brancher notre fibre optique par le biais d’un routeur pour connecter le téléphone, sans changement de matériel. Nous pouvons également aller au-delà avec la QoS, qui consiste à prioriser une partie de la bande passante de la fibre optique qui sera dédiée uniquement à la voix, ce qui permet de ne pas empiéter sur le reste de la bande passante en cas de visioconférence, téléchargements etc…

6. Intervenez-vous en zone rurale non désertée par la FTTH ?

Nous intervenons dans toute la France métropole, et certains DOM-TOM. En France métropole, nous sommes présents avec un réseau qui couvre 92% du territoire.

7. Intervenez-vous en pays de la Loire, car sur votre carte je n’ai pas vu d’antenne ?

Amine Hadjadj – Nous n’avons pas de filiale dans cette région, mais le réseau CELESTE est disponible. Nous ne sommes pas « visibles » à proprement parler puisque nos POP (points de présence) sont la plupart du temps disposés en sécurité dans des datacenters, mais il est fort probable que nous soyons présents. Une recherche sur notre site d’éligibilité permettra de le savoir !

Cyril Cros – Le réseau est en pleine évolution, il y a encore beaucoup de POPs à ouvrir, et plusieurs centaines voire milliers de mètres de fibre sont en production. Ce réseau évolue tous les jours !

8. Est ce qu’il y a une coupure entre le changement ADSL et fibre ?

Cyril Cros – Il n’y a pratiquement pas de coupure. Nous intervenons « en parallèle » : pendant que vous utilisez votre ancienne connectivité (ici l’ADSL), nous allons connecter et tirer la fibre optique, poser notre équipement, s’assurer du service. Il suffira de basculer sur les nouveaux accès pour accéder à Internet. La coupure est minime, c’est un « débranchement/branchement ». Nous vous conseillons d’ailleurs de conserver votre liaison ADSL en lien de secours, et permettre une bascule pour une haute disponibilité.

9. Le Hardware étant fourni par CELESTE, pour la mise en place d’une stratégie QoS, a-t-on la main ou bien devons-nous passer par CELESTE ?

Cyril Cros – Nous fournissons plusieurs niveaux grâce à un portail extranet sur lequel vous devez préciser ce que vous voulez. C’est un peu « à la carte » et nous pouvons nous adapter à vos besoins. Par défaut, tout le réseau CELESTE est soumis à de l’AQOS et en fonction de la classe des services que souhaite le client, nous effectuons une personnalisation en fonction de ses besoins.

10. Les guides Objectif Fibres sont-ils bien pris en compte dans vos déploiements ?

Cyril Cros – Nous avons nos propres guides de bonnes pratiques que l’on améliore régulièrement et nous respectons les règles GC BLO dans les infrastructures Orange. Nous suivons les préconisations de l’ARCEP. Nous avons également une veille des bonnes pratiques de ce qui se réalise à l’international.

11. Quid VPN-MPLS, SDWAN… ?

Cyril Cros – Nous proposons toutes ces technologies. Dans un premier temps, il y a le fameux MPLS, qui est notre cœur de métier : un réseau dédié non mutualisé qui tunnelise les flux de l’ensemble des sites Clients. La technologie SDWAN intervient pour les sites à l’étranger où l’on va prioriser, encapsuler et livrer les flux sur le siège ou sur un des sites. Le VPN est une solution intégrée à nos StarQOS. La QoS est très intéressante que cela soit pour la Voix ou pour un flux très critique de l’entreprise. Nous avons plusieurs hôpitaux par exemple qui sont Clients pour ces problématiques : en téléchirurgie, la priorisation des flux est primordiale. Ainsi, si un utilisateur télécharge de gros fichiers cela n’influera pas le flux privilégié.

12. Si nous sommes non éligibles, CELESTE peut-il quand même raccorder le client ?

Cyril Cros – Une étude au cas par cas peut être réalisée par notre bureau étude, si vous n’apparaissez malheureusement pas comme éligible. Il n’y a pas vraiment de limite au raccordement à notre réseau fibre optique, c’est une histoire de retour sur investissement. Le mieux est encore de nous contacter à info@celeste.fr pour que nous puissions en parler plus en détail !

13. Quel est le calendrier de déploiement dans les DROM et notamment aux Antilles-Guyane ?

Amine Hadjadj – Sous réserve d’éligibilité, les délais de déploiement de fibre optique sont de 16 semaines.

14. Quel est le nombre d’abonnés FTTO chez CELESTE ?

Amine Hadjadj – Nous avons aujourd’hui plus de 8000 Clients sur des liaisons FTTO garanties et symétriques, mais pas seulement, puisque nous avons encore certains Clients sur des liaisons cuivre qui basculent au fur et à mesure sur de la fibre. Nous travaillons avec des entreprises privées mais aussi avec les marchés publics, que cela soit dans les Hauts-de-France ou ailleurs. L’UGAP en fait partie. Les cahiers de charge sont très spécifiques, mais CELESTE a pu répondre d’un aspect technique et commercial. De plus en plus de Clients ont des exigences élevées en sécurité sur leurs réseaux, le besoin continuel d’avoir Internet entraine le besoin qu’il soit très sécurisé.

Pour revoir ou pour ceux qui n’ont pu assister au webinar, retrouvez ci-dessous le replay :

A propos de CELESTE :

CELESTE est un opérateur pour les entreprises en France, spécialisé dans la fibre optique et les solutions réseaux innovantes et écologiques. La société créée en 2001 propose des services d'accès à Internet, d'interconnexion de sites ou de téléphonie. Elle s'adresse aussi bien aux PME qu'aux grandes entreprises ainsi qu'aux collectivités. Elle équipe plus de 10 000 établissements clients. Elle dispose de son propre réseau national de fibre optique, et offre également des solutions d'hébergement grâce au datacenter Marilyn.

Plus d’informations sur : https://www.celeste.fr / https://eligibilite.celeste.fr

Intéressé par la fibre dédiée ?